MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Professeure honoraire au collège de France (chaire études juridiques comparatives et inter- rationalisation du droit 2002-2011) et membre de l'Institut (académie des sciences morales et politiques), Mireille Delmas-Marty est docteure honoris causa de huit universités et membre de l’American Law Institute, de l'Académie Universelle des Cultures, de l'Académie Royale de Belgique et de l'Académie Mexicaine de Sciences Pénales.

Le droit comme philosophie ? Oui évidemment. Dans une tribune parue dans Le Monde du 20 mars 2020, Mireille Delmas-Marty entend tirer la leçon de la crise que nous traversons. Selon elle le corona virus • offre à l’humanité une dernière chance pour prendre conscience de sa communauté de destin et se convaincre qu’embarqués sur le même bateau, nous avons besoin d’une boussole commune. Ce devrait être le rôle du droit ». Mettre au travail le droit pour repenser le monde autrement qu’en termes de marché et de souveraineté nationale, s’employer à penser de façon démocratique un droit commun de l’humanité, refaire liberté plutôt que sécurité, telles sont les grandes lignes de l’actualité de la pensée de Mireille Delmas-Marty.

Juriste, spécialiste de droit pénal et de droit international, Mireille Delmas Marty a développé dans son enseignement (à l'Université de Lille puis à la Sorbonne et enfin au Collège de France) une réflexion sur le droit inspirée notamment par Montesquieu, dans une dimension comparative. Elle a défendu l’idée d’une justice internationale et contribué directement à la création du tribunal pénal international, destiné à juger les crimes contre l’humanité. Elle soutient l’idée d’une communauté des droits malgré la montée des nationalismes et la “complexité des droits". Face à un monde dangereux où les États restreignent les libertés au nom de la sécurité, elle affirme la communauté de nos destins menacée par les sociétés de la peur.

Pour Mireille Delmas-Marty, nous vivons dans une société désenchantée, à bout de souffle. Dans Aux quatre vents du monde, elle propose de retrouver du souffle et du rêve, de transformer les interdépendances subies en projet commun, en mobilisant les forces imaginantes du droit contre les écueils qui nous menacent : terrorisme, dérèglement climatique, migrations déshumanisantes, crises financières et sociales. S’il y a une pensée du droit, c’est une pensée du bricolage, qui agence et reconstruit le neuf avec de l’ancien, une pensée dynamique qui se cherche et se reconstruit en permanence, une pensée qui dure et grandit dans et avec l'imprévisible.


Vous pouvez écouter la leçon de clôture au cours du Collège de France de Mireille Delmas-Marty sur France Culture : "Une boussole des possibles. Gouvernance mondiale et humanismes juridiques" :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/une-boussole-des-possibles-gouvernance-mondiales-et-humanismes-juridiques-lecon-de-cloture-de


Les chemins de la répression, lectures du code pénal, Puf,1980 

Modèles et mouvements de politique criminelle, Economica, 1983 

Les grands systèmes de politique criminelle, Puf, coll. «Thémis », 1992 

Punir sans juger, Economica, 1992. 

Pour un droit commun, Seuil, 1994

Trois défis pour un droit mondial, Seuil,1998

Criminalité économique et atteintes à la dignité de la personne, Maison des sciences de l’homme, 2001

Leçon inaugurale au  Collège de France: études juridiques comparatives et internationalisation du droit, Fayard, 2003 

Le flou du droit, Puf, 2004

Les forces imaginantes du droit, Seuil,
I. Le relatif et l’universel, 2004
ll. Le Pluralisme ordonné, 2006
III. La refondation des pouvoirs, 2007
IV. Vers une communauté de valeurs, 2011

La Chine et sa démocratie, (dir.) avec Pierre-Étienne Will, Fayard, 2007

Le crime contre l’humanité, avec Emanuela Fronza, Isabelle Fouchard et Laurent Neyret, Puf, 2009

Regards croisés sur l’internationalisation du droit: France-États-Unis : réseau avec Stephen Breyer, Société de législation comparée, novembre 2009 Libertés et sûreté dans un monde dangereux, Seuil, février 2010 Terrorismes: histoire et droit, en collaboration avec Henry Laurens, CNRS Éditions, 2010

Résister, responsabiliser, anticiper ou comment humaniser la mondialisation, Seuil, 2013

Aux quatre vents du monde. Petit guide de navigation sur l’océan de la mondialisation, Seuil, 2016

Sortir du pot au noir: L’humanisme juridique comme boussole, Buchet Chastel, 2019

Une boussole des possibles: gouvernance mondiale et humanismes juridiques, Éditions du Collège de France, 2020.

Plus d'infos