MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

En partenariat avec : la Région académique Hauts-de-France

Pour répondre à la question « qui suis-je », nous ne cessons de raconter des histoires. Et parmi celles-ci, il y a nos liens à un animal, un arbre, une rivière ou des matières. Dire je, c’est exprimer combien nous sommes reliés à la nature par d’innombrables capillarités secrètes. Jean-Philippe Pierron mène l’enquête auprès de philosophes et penseurs de l’écologie. Souvent, la rencontre d’un animal ou d’un paysage a été le catalyseur de leur engagement, comme si une brèche poétique et sensible s’était ouverte en eux, permettant une nouvelle manière de se penser, d’agir et de sentir, comme si elle avait inauguré un style d’engagement, vivant humain parmi les vivants. Partant de ces constats, il invite chacun à faire retour poétiquement sur sa propre expérience, mettant au jour la dimension écobiographique de sa vie. Il interroge les conditions sociales et culturelles qui empêchent d’ordinaire de les évoquer, y trouvant une des raisons de la crise de nos liens avec la nature. Cet ouvrage travaille à l’expression des prémisses d’une transformation radicale, en vue de relations plus équilibrées et vivantes avec la nature.

En présence de

Jean-Philippe Pierron

professeur de philosophie morale et d'éthique appliquée à l'Université de Bourgogne, directeur de la chaire Valeur(s) du soin de l'Université Jean Moulin Lyon 3

Bibliographie :

Plus d'infos

Modérateur :

YF

Yann Flament

professeur agrégé de philosophie au lycée Henri Darras de Liévin

Plus d'infos