MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

La rencontre a été enregistrée

Écouter la rencontre

Il s'agira d'une part d'examiner la nature spécifique des fictions juridiques, d'autre part d'interroger l'emploi de certaines fictions en droit de l’environnement, domaine juridique d’actualité en pleine évolution. Par exemple, est-il légitime de raisonner comme si des ensembles naturels (fleuves, forêts, ...) étaient des personnes juridiques ? Ou encore, est-il légitime de raisonner comme si nous avions des devoirs envers les générations futures, alors même qu’elles n’existent pas encore ? Comment justifier cette "approche par le comme si", théorisée par le néokantien Hans Vaihinger (1852-1933), dans le domaine juridique ?

En présence de

Jochen Sohnle

professeur des universités, agrégé de droit public

Bibliographie :

  • La dimension kantienne de l'État de droit : approches juridiques et philosophiques(Presses Universitaires de Nancy), 2020, co-autheur : Christophe Bouriau
  • « La représentation de la nature devant le juge : Plaidoyer pour une épistémologie juridique du fictif » in : Marie-Pierre Camproux-Duffrene, Jochen Sohnle (dir.), La représentation de la nature devant le juge : approches comparative et prospective, Les éditions en environnement VertigO, Montréal, Canada, 2015
  • « Le droit international général de l'environnement face aux individus : La structure interétatique constitue-t-elle un obstacle infranchissable à la reconnaissance de droits environnementaux ? », in : Véronique Boillet, Anne-Christine Favre, Environnement, climat : quelle justiciabilité ?, Schulthess Genève/Zurich, à paraître

Plus d'infos

Modérateur :

Malik Bozzo-Rey

directeur de recherches en éthique à l'Université Catholique de Lille

Plus d'infos