MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

D’Étienne Balibar, un de ses élèves, Emmanuel Macron, disait : « C’est un philosophe d’une érudition étourdissante capable de déployer un concept dans toutes ses subtilités pendant trois heures pour, le cours d’après, défaire ce qu’il avait fait précédemment »…Un autre de ses élèves, Patrice Maniglier, qui a choisi, lui, de persévérer en philosophie, écrit : « C’est un homme de justice…ou peut-être faut-il dire un modéré dans le sens le plus élevé. Cette forme supérieure de courage qui consiste à tenir une position rendant justice à chacune des branches d’une contradiction vivante. » Penser philosophiquement l’écart entre des « futurs passés » et des « nécessités contingentes », non pas de façon spéculative, mais en combinant d’une façon toujours singulière la mémoire et l’analyse, tel apparaît le geste d’Étienne Balibar à la lecture des deux premiers tomes de ses Écrits.

    En présence de

    Modérateur :

    LW

    Léon Wisznia

    lecteur de philosophie, co-fondateur de Citéphilo et de la Collecterie, ressourcerie-recyclerie créative à Montreuil, en Seine-St-Denis

    Plus d'infos