MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

La rencontre a été enregistrée

Ecouter la rencontre

Si éduquer un enfant, c’est lui transmettre un ensemble non fini d’éléments dont il construira les articulations dès qu’il pourra le réaliser, encore faut-il disposer d’institutions qui rendent possibles les conditions de cette transmission. Parmi ces institutions, les fonctions de portage et de contenance de l’enfant semblent appartenir dès le début de son existence aux missions parentales, nécessaires mais non suffisantes. Si porter et contenir sont nécessaires pour la survie et le développement de l’enfant, les conditions dans lesquelles ces fonctions s’exercent doivent être étudiées en profondeur pour ne pas devenir coquilles vides et pratiques déshumanisantes. Ce n’est que lorsqu’elles sont habitées humainement que la transmission est possible. Quand l’être humain qui les dispense n’est pas présent psychiquement, de nombreuses variations surviennent, pesant sur le destin des pulsions du petit d’homme. Aujourd’hui de nombreuses circonstances éloignent parents, éducateurs ou soignants de ces tâches spécifiques et compromettent les voies de la transmission. Question redoublée depuis la récente pandémie et les conséquences non encore complètement connues de cette crise.

    Avec

    Modérateur :