MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

CONSÉQUENCES DU COUVRE-FEU

Remaniement du programme dans les prochains jours

Du fait du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, le programme de Citéphilo va être remanié dans les prochains jours dans le souci de maintenir le plus de rencontres possibles et compte tenu de la réduction des horaires en soirée. Vous serez informés des changements de programme via ce site et sur les réseaux sociaux.

Report de l'ouverture de la billetterie sur ce site

Du fait du couvre-feu et dans le délai de modification du programme de Citéphilo, l'ouverture de la billetterie et la possibilité de réserver vos places sont reportées au lundi 26 octobre.

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

Après que le XXe siècle eut été marqué par le refus de tout Système philosophique, la question se pose de savoir si le problème que la philosophie contemporaine n’a su ni résoudre ni même poser rigoureusement, celui de la « crise du sens », ne requiert pas une systématicité d'un tout nouveau type, qui ne relèverait plus du savoir proprement dit mais de la simple connaissance de soi - mot d'ordre originel mais oublié... Le sens, milieu de tous les milieux qui y sont pensés, deviendrait alors le thème d'une "écologie fondamentale" par laquelle le problème écologique qui marque notre nouveau siècle se verrait à son tour redéfini comme le symptôme majeur d'une crise bien plus globale, celle du sens lui-même dans sa pluridimensionnalité restée impensée - parce qu'irréductible à la seule dimension de l'objet de connaissance qui a toujours prévalu jusqu'ici. Dès lors, ce sont tous les domaines de la philosophie qui se trouveraient redéfinis et à reconstruire, à l'heure où le techno-capitalisme spéculatif est en passe de détruire notre monde par défaut de réflexivité sur ce qui fait sens comme sur ce qui fait droit.

    En présence de

    Modérateur :

    MP

    Mickaël Perre

    professeur de philosophie au Lycée Pierre d’Ailly de Compiègne

    Plus d'infos